Actu

L’art de faire du neuf avec du vieux

Mots clés : Situation économique

Dans le bâtiment, l’intérêt pour l’économie circulaire, qui consiste à réutiliser des matériaux issus de la déconstruction, va crescendo. Les acteurs souhaitent une réglementation incitative.

La maîtrise d’ouvrage n’a pas le choix : elle va porter un intérêt croissant à la ressource-rie des matériaux, c’est-à-dire le fait d’utiliser les déchets issus d’une déconstruction pour bâtir ou rénover un édifice, limiter son empreinte carbone et faire face à la rareté des ressources naturelles. « Les bâtiments qui nous entourent sont les matériaux de demain », a lancé Nicola Delon, cofondateur du collectif d’architectes Encore Heureux, lors d’une conférence organisée par le Gecina Lab sur l’économie circulaire. Le collectif s’était déjà fait remarquer pendant la COP 21 avec le Pavillon circulaire, bâti à 80 % avec des matériaux recyclés.

Carrelage. Pour sortir des projets symboliques et faire émerger l’économie circulaire dans le bâtiment, « il faut créer la demande pour ces matériaux », estime Aude-Line...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 427 du 18/01/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X