Régions Région

L’Aorif redoute les mesures gouvernementales

Mots clés : Logement social

Lors de la présentation de la stratégie logement, le 20 septembre, Jacques Mézard et Julien Denormandie, respectivement ministre et secrétaire d’Etat à la Cohésion des territoires, ont confirmé la volonté du gouvernement de baisser les loyers dans le parc social pour compenser une réduction équivalente des aides personnalisées au logement (APL), sans cependant préciser le montant de cette baisse (lire aussi p. 25).

Selon l’Aorif-Union sociale pour l’habitat d’Ile-de-France, une diminution de 50 euros par mois – montant évoqué par le gouvernement les jours précédant la présentation – des quittances des locataires bénéficiant de l’APL représenterait une perte de l’ordre de 315 millions d’euros par an, soit l’équivalent des deux tiers des fonds propres...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5942 du 29/09/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X