Enjeux Renouvellement urbain

L’Anru veut aller plus vite en 2018

Mots clés : Logement social - Urbanisme - aménagement urbain

Les critiques pleuvent à l’encontre de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru), chargée de déployer le Nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU ou Anru 2) doté d’un budget de 10 milliards d’euros. Dossiers trop technos, difficiles à remplir pour les villes moyennes… Il était temps d’agir. « J’ai eu un certain nombre d’échanges avec les élus, j’ai noté leur volonté d’aller vite, je partage leur impatience », a lancé, durant les vœux de l’agence fin janvier, Olivier Klein, président de l’Anru depuis novembre 2017 et maire (PS) de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Lors des conseils d’administration des 21 février et 28 mars, l’Anru actera de nouvelles règles visant à accélérer les pro-cess. « Nous devons réviser le niveau...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5962 du 09/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X