Réalisation

L’aménagement d’une zone de travail sécurisée

Mots clés : Gestion des chantiers - Retraite

Tous les chantiers comportent des risques pour les intervenants, les usagers et l’environnement. Pour les réduire au maximum, le législateur impose un certain nombre d’obligations.

Les chantiers fixes constituant une zone de travail sous circulation routière en agglomération et empiétant sur la chaussée et le trottoir n’autorisent généralement qu’une seule voie de circulation pour les usagers. Son aménagement, sécurisé, doit alors prendre en compte la prévention des risques liés aux interventions des entreprises, à leurs interférences lorsque leurs équipes opèrent simultanément ou successivement et les impacts sur l’environnement. Les conditions optimales de sécurité pour exécuter des travaux sous circulation ne peuvent être remplies qu’en la détournant. Si cette solution répond aux principes généraux de prévention, elle a pour inconvénient de générer des problèmes de fluidité du trafic. Dès lors, la mise en place d’une signalisation temporaire va prévenir l’usager de l’existence d’une zone de travaux et de ses dangers tout en le guidant dans la circulation. Elle protégera également le personnel des entreprises intervenant sur et aux abords de la chaussée. Avant toute intervention sur la zone du chantier, plusieurs démarches préparatoires à l’exécution des travaux doivent être effectuées.

Préparer son chantier. Le chef d’entreprise doit faire une déclaration d’ouverture...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 309 du 01/05/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X