Réalisation

L’ambassadrice aux pieds nus

La première femme « maître jardinier » poursuit son parcours d’ambassadrice du paysage. Sa victoire de décembre au salon Paysalia lui ouvre la porte des Tuileries pour une nouvelle création éphémère, début juin, à Jardins, jardin.

Avec sa victoire au concours du Carré des jardiniers en décembre dernier à Lyon, lors du salon Paysalia, Anne Cabrol est devenue la première femme maître jardinier. Jardinière paysagiste chez Tarvel, leader rhônalpin des travaux paysagers, l’ex-fleuriste lyonnaise assume pour deux ans la fonction d’ambassadrice de la profession. Surprendre son monde, Anne en a l’habitude. .. Déjà, au lycée, elle renonce en seconde à suivre un enseignement général pour se lancer dans un CAP de fleuriste.

« Ça a été un déclic ! » Avec Jean-Jacques Ducourthial, fleuriste meilleur ouvrier de France réputé jusqu’au Japon pour son talent de designer, elle apprend l’art de mélanger végétal et déco. Sous la houlette d’un fleuriste belge fan de compositions plus naturelles, elle s’initie aux bouquets mêlant branchages, mousse. .. Son brevet en poche, elle exerce sa créativité dans une boutique à Pont-de-Chéruy en Isère avant d’entrer chez Botanic. « J’avais le projet de me mettre à mon compte, mais j’ai eu envie, d’abord, de voir comment la fleur coupée était vendue à une plus grande échelle. »

Indéniablement, le végétal me procure du bien-être et agit sur mon comportement.

Chemins de traverse

...
Vous lisez un article de la revue Paysage n° 409 du 16/05/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X