Architecture Sous-œuvre

L’abaissement du rez-de-jardin unifie le projet

En sous-œuvre, le niveau du rez-de-jardin a été abaissé de 1,5 m en moyenne. Le maître d’ouvrage souhaitait par ce biais uniformiser le projet tout en augmentant la surface exploitable et, ainsi, aménager de nouveaux espaces collectifs (un amphithéâtre de 200 places, un restaurant… ). Ces opérations...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5957 du 05/01/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X