Technique

Køge (Danemark) Les vertes maisons des rives de la Baltique

Mots clés : Architecte - Architecture - Bois - Energie renouvelable - Maison individuelle - Matériel - Equipement de chantier - Verre

20 à 50 cm d’isolant Fenêtres à triple vitrage Capteur solaire, pompe à chaleur géothermique ou poêle bois

2

A 25 km au sud de Copenhague, à Herfølge, un quartier de la commune de Køge au bord de la mer Baltique, 24 entrepreneurs danois construisent depuis 2007 des maisons (de 100 à 220 m2) pour 85 familles. Un peu plus chères à l’achat que des constructions plus conventionnelles (de 355 000 à 600 000 euros), leur temps de retour sur investissement sera en revanche plus court, grâce aux économies d’énergie réalisées. Une vingtaine a déjà été vendue à ce jour. Et, pour la première fois, tout un quartier bénéficiera de l’écolabel nordique Svanen.

Sur le plan thermique, l’isolation au sol et en toiture est assurée par 30 à 50 cm de polystyrène expansé ou de laine de roche (le Danemark est le pays du fabricant Rockwool, mastodonte mondial de cet isolant). Les matériaux des murs sont classiques (briques, bois ou blocs béton, selon le choix des architectes), mais doublés de 20 à 40 cm du même isolant ou dotés d’une isolation intégrée. Les fenêtres sont à double ou triple vitrage. Les plus grandes s’ouvrent vers le sud, sur deux niveaux le plus souvent. Selon les maisons, le chauffage utilise du gaz naturel ou une pompe à chaleur sol/sol (petite géothermie pour plancher chauffant). Quelques-unes sont équipées d’un poêle à bois.

61 kWh/m2.an pour 150 m2. Toutes les maisons répondent aux spécifications du label danois Basse Energie Classe II. Celui-ci impose une consommation maximale de 61 kWh/m2.an pour une maison de 150 m2, ce qui correspond à une consommation de fuel domestique de 4 l/m2.an, au lieu des 14 litres habituels dans une maison mal isolée. Enfin, des capteurs solaires pour l’eau chaude sanitaire sont installés sur la toiture de 40 % des maisons du quartier et des panneaux photovoltaïques sur deux d’entre elles.

Maîtrise d’ouvrage : ville de Køge.

Maîtrise d’œuvre : collectif de 24 constructeurs danois (dont 8 avec leur propre architecte). Parmi les autres architectes indépendants : Werner Mathies, Valbaek Brørup, Morten Bertelsen, Lind og Risør.

Répartition des maisons : 64 maisons individuelles, dont 9 doubles, 21 en bande.

Surface : de 100 m2à 220 m2 par maison.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

EN SAVOIR PLUS

Le Moniteur n° 5462 du 01 août 2008

Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X