Régions

Jura Ramousse lance deux projets de casino

Mots clés : Sécurite des ouvrages

La famille jurassienne Ramousse, à la tête d’un groupe de transports de touristes et d’hôtellerie, construit deux nouveaux casinos, à Salins-les-Bains et à Saint-Laurent-en-Grandvaux. Le premier remplacera l’ancien établissement de la station thermale, victime d’un incendie au printemps dernier. La création du second résulte du label « station climatique » que possède la commune de Saint-Laurent-en-Grandvaux.

Michel Malcotti, architecte à Luxeuil-les-Bains (Haute-Saône), signe les deux salles de jeux. Avec un volume longiligne, légèrement surélevé du sol, et des façades contemporaines en acier patiné pour l’une, en bois pour l’autre, elles présentent un air de famille.

A côté de l’ancienne salle de jeux, sur un terrain communal cédé par bail emphytéotique, le chantier de Salins-les-Bains débutera au printemps. La consultation des entreprises de second œuvre, sous la forme de groupements internes aux lots, devrait limiter les travaux à une année. Partiellement détruit, le bâtiment de l’ancien casino s’intégrera au musée du sel, en cours d’agrandissement avec le même maître d’œuvre. Sa nouvelle entrée, en forme de cube suspendu en acier autopatinable, fera face à l’établissement de jeux.

Vieux d’une dizaine d’années, le projet de Saint-Laurent-en-Grandvaux ne devrait pas aborder la phase travaux avant 2009. Le permis de construire porte sur un bâtiment d’environ 1 200 m2, et un restaurant de 60 à 70 couverts. Le dossier de consultation des entreprises est prévu pour la fin de 2008.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X