Architecture et urbanisme

Jean-Paul Viguier vu par Régis Debray

Proche du président François Mitterrand, l’écrivain Régis Debray a rencontré l’architecte Jean-Paul Viguier à l’Elysée, autour des cinq maquettes finalistes du concours pour le pavillon de la France à Séville. Ce fut, dit-il, le début d’une amitié avec celui dont le projet alliait avec élégance la simplicité des formes à une technologie sophistiquée, et qui se révéla « chef de guerre » pour mener à bien le chantier de Séville. Dix ans après, il a voulu poser des questions à Jean-Paul Viguier, des questions toutes simples sur son métier. Le dialogue qui en résulte forme une excellente introduction au « catalogue raisonné » de l’oeuvre de l’architecte que publient les Editions du Regard. Au fil des grandes photos pleine page sobrement commentées, on voit s’y construire le talent de Jean-Paul Viguier que Régis Debray définit comme « un classicisme désinhibé, stylé, efficace et lisse, qui réussit à jouer avec toutes les technologies nouvelles sans en devenir l’esclave ».

Editions du Regard, Paris, 1998 ; 256 pp., reliure toile, nombreuses illustrations, plans et maquettes.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X