Régions

Jean-Michel Weigerding Reconversion par le négoce transfrontalier

«Quand on est frontalier, on n’a pas le droit d’ignorer ce qui se passe dans les pays voisins. » Enfant de la vallée sidérurgique de l’Orne (Moselle) et patron du groupe éponyme spécialisé dans les fermetures de bâtiment, Jean-Michel Weigerding a sondé le marché luxembourgeois, admiré les finitions haut de gamme des maisons wallonnes et négocié l’importation en exclusivité du nec plus ultra de l’industrie allemande. A 55 ans, l’ancien sidérurgiste, fondateur de l’entreprise voici trente ans, passe du négoce mosellan au service aux professionnels pour la France entière.

dans l’actualité

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X