Régions

Jean-Marie George Un quart de siècle de beaux chantiers

Chargé par le groupe lorrain Demathieu et Bard de superviser les travaux du tunnel Saint-Esprit au Luxembourg en 1983, Jean-Marie George sera allé bien au-delà de sa mission. Le spécialiste des grands travaux, qui ne devait passer que quatre ans au Grand- Duché, a consacré un quart de siècle à développer Tralux. Sous son impulsion, la filiale luxembourgeoise Demathieu et Bard est passée de 60 à 300 salariés et compte parmi ses références les principales réalisations du pays. A un an de sa retraite, le dirigeant compte bien décrocher d’ultimes beaux chantiers, tant sur le viaduc de Pulvermühle que sur le marché des lycées luxembourgeois.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X