Autres

JEAN-GUILLAUME MATHIAUT ISSEY MIYAKE PARIS 8e

Installée dans une cour de la rue Royale, la nouvelle boutique d’Issey Miyake se devait d’attirer le regard, même de façon quasi subliminale, pour happer les passants sur cet axe aux sollicitations multiples qui relie la Concorde à la Madeleine. C’est sans aucun doute une des premières vocations des deux monolithes en Corian d’un blanc laiteux, irradiés par des diodes électroluminescentes diffusant une lumière proche de celle du jour, qui s’affichent de part et d’autre de la porte vitrée. Celle-ci s’ouvre en glissant sans bruit pour accueillir les visiteurs dans ce sas fantomatique qui rend presque expérientiel le fait de pénétrer dans le magasin et relègue au second plan la fonction de cabine d’essayage de ces blocs à la blancheur Glacier Ice. Le reste de l’espace se déploie sur un mode totalement ouvert. Sur tout...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 2008 du 01/12/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X