Autres

Jacques Eloy et Hervé Tilloy, créateurs d’Aquadream Ils fabriquent la première salle de bain 100 % recyclable

Mots clés : Situation économique

Visant les 3 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année et 8 millions l’année prochaine, Aquadream est plutôt bien partie pour réaliser ses objectifs. En effet, les contrats s’accumulent sur le bureau des deux fondateurs Jacques Eloy, 63 ans, ancien dirigeant du fabricant de solutions sanitaires prêtes à poser Altor, et Hervé Tilloy, 48 ans, ingénieur spécialisé dans la création de salles de bain pour la marine. L’entreprise a signé trois marchés avec le chantier de construction navale Aker Yards Cabin pour 2 millions d’euros. Elle vient aussi de décrocher, sur appel d’offres, un marché de 650 000 euros pour équiper 308 chambres d’étudiants de la cité universitaire de Dijon.

Segment grand public

Enfin, l’entreprise devrait concrétiser ce mois-ci un partenariat exclusif avec DSC, réseau de points de vente spécialisés en sanitaire du groupe Point.P qui lui permettra d’être présente dans les enseignes Cédéo, Dupont Sanitaire, SEM Angles et Cesko. Ce qui lui ouvrirait le segment grand public.

Implantée tout près de Saint-Nazaire, Aquadream est, selon ses fondateurs, la première entreprise commercialisant des concepts de salles de bain prêtes à poser 100 % recyclables. Alors que ses deux principaux concurrents (Altor et Baudet Composites) utilisent du polyester, Aquadream a opté pour du polyéthylène téréphtalate (PETG), matériau que l’on retrouve dans les bouteilles d’eau et qui est totalement réutilisable après broyage. Mieux : les produits d’Aquadream contiennent jusqu’à 30 % de matière recyclée, sont équipés d’économiseurs d’eau, de spots basse consommation et de miroirs à faible teneur en plomb.

« Avec nos trois premiers modèles, nous nous sommes volontairement positionnés sur le créneau de l’entrée de gamme. Nos cibles sont les chambres d’étudiants, les foyers de travailleurs ou encore les hôpitaux avec un modèle spécialement conçu pour les personnes à mobilité réduite », explique Jacques Eloy. Les dirigeants s’avouent confiants, d’autant que le marché de la salle de bain prête à poser a quasiment été multiplié par trois en dix ans, atteignant 56,1 millions d’euros en 2007. Si tout se passe comme prévu, l’entreprise devrait recruter 11 personnes d’ici à fin 2008, et 20 de plus à l’horizon 2011, à la fois sur les parties assemblage et commerciale.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

L’ENTREPRISE

Date de création : octobre 2007.

Activité : conception, assemblage et commercialisation de salles de bain prêtes à poser.

Statut : SAS au capital de 500 000 euros. Les deux dirigeants ont investi 150 000 euros chacun. Les 200 000 euros restants sont détenus à parité par Sodero, la société de capital-investissement de la Caisse d’épargne Grand Ouest et par le business angel ABAB.

Chiffre d’affaires : prévisionnel 2007-2008 (18 premiers mois), 3 millions d’euros.

Effectif : 9 personnes.

Siège social : Saint-Viaud (Loire-Atlantique).

Site : www.aquadream-sdb.com

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X