Actu

Interaction ozone-matériaux

En pénétrant dans les logements, l’ozone voit sa concentration diminuer au contact des produits de construction… en créant d’autres dérivés, comme les aldéhydes, plus irritants ou odorants que leurs précurseurs. Ce travail de thèse vise à étudier les mécanismes réactionnels de l’ozone avec les différents matériaux de construction – et les autres polluants de l’air intérieur – en vue d’évaluer leur impact sur la santé des occupants.

Contact : Mélanie Nicolas ; tél. : 01.64.68.84.96 (melanie.nicolas@cstb.fr).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X