Autres

Inspirer la créativité

Mots clés : Collectivités locales

Construire et rénover les bâtiments comme par le passé n’est plus possible. Le bon sens nous y pousse, notre éthique nous le commande, le Grenelle de l’environnement nous l’impose : nous devons maîtriser nos consommations d’énergie et nos émissions de gaz à effet de serre. Pour atteindre cet objectif, la mise à niveau du bâti est une priorité. En particulier pour les collectivités locales. Elles doivent à la fois inciter aux bonnes pratiques sur leur territoire et montrer l’exemple avec leur propre patrimoine immobilier. Mieux, elles doivent susciter l’innovation, inspirer la créativité à tous les acteurs du renouvellement des villes : urbanistes, promoteurs, architectes, constructeurs… afin d’imaginer les solutions nouvelles qui protégeront davantage l’environnement tout en offrant plus de confort d’usage. Et cela, à l’échelle des bâtiments, des rues, des quartiers, des agglomérations. Bien des collectivités n’ont pas attendu le Grenelle de l’environnement pour initier de telles pratiques. Les écoquartiers qui fleurissent à Chartres, Bordeaux, Mordelles… témoignent de cette détermination à adoucir les villes, les rendre moins énergivores, moins dévoreuses de ressources naturelles, accessibles à tous. Les initiatives présentées dans notre enquête sur la mise à niveau du patrimoine bâti des collectivités locales montrent également la diversité des actions possibles. S’il n’existe pas de modèle unique de pensée dans ce match pour sauver la planète, il est néanmoins indispensable de mutualiser les bonnes pratiques. L’équipe France joue avec les marques Effinergie, HQE, Habitat et environnement, HPE, THPE… qui sont autant d’outils à sa portée pour relever ce défi de la performance environnementale, et aujourd’hui économique – même si le prix du baril de pétrole a momentanément diminué. Les premiers exemples d’une nouvelle génération d’architectures écologiques sortent de terre et avec elles la preuve est faite de leur efficience à coût global réduit. Parions que la crise économique qui débute accélérera ce mouvement pour le bénéfice de tous.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X