[TO] Social

INGENIEUR REHABILITATION Sup-Réha : une formation d’ingénieur reconnue par le marché

L’heure est au bilan. Sup-Reha, en partenariat avec le Cnam, forme sa cinquième promotion d’ingénieurs en réhabilitation dans le cadre de la formation continue.

Depuis 1990, soixante techniciens ont ainsi entrepris des études d’ingénieurs. A ce jour trois promotions ont terminé leur cursus, les stagiaires de la quatrième promotion devant soutenir leurs mémoires en juin. Ceux de la cinquième, 14 stagiaires venus de toute la France, entrent en formation. Sur les quarante stagiaires des trois premières promotions, trente-deux ont obtenu leur diplôme d’ingénieur du Cnam et quatre soutiennent leur mémoire.

« L’objectif de progression professionnelle est bien réel, constate Guy Theillet, directeur de Sup-Reha. Les stagiaires des premières années sont employés à des niveaux de responsabilité correspondant bien au niveau d’ingénieur ». Vingt et un sont en poste dans des entreprises du BTP, neuf chez des maîtres d’ouvrages, neuf en bureaux d’études ou de contrôle, huit dirigent leur propre cabinet, deux sont dans l’enseignement et trois en emplois temporaires. Alain Robert, président de la Fédération régionale du bâtiment, ne cache pas que « ces résultats positifs ont contribué au lancement de la nouvelle formation d’ingénieurs en apprentissage ».

Actuellement, treize apprentis, titulaires de DUT génie civil ou de BTS spécialisés dans le BTP, suivent le même cursus que les stagiaires de la formation continue. Ils devraient sortir diplômés du titre d’ingénieur dans trois ans.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X