Actualité

Industrie Ciments Français gèle ses investissements en Europe

La filiale d’Italcementi, Ciments Français, a suspendu ses investissements européens. Comme Lafarge ou plus récemment Heidelberg Cement, Ciments Français attend la décision de la Commission européenne sur une éventuelle dérogation pour l’industrie cimentière d’émettre une certaine quantité de Co2 sans être pénalisée.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X