Actualité

Immobilier Les marchés se grippent

Les notaires prévoient pour 2008 une chute de 25 % des transactions dans le logement neuf et ancien : 650 000 ventes seulement devraient être réalisées cette année, contre 870 000 en 2007. « En l’état actuel, nous ne croyons pas à une baisse très prononcée des prix sur 2009 » sauf aggravation de la situation économique, écrivent-ils, avant de reconnaître qu’« une baisse des prix semble amorcée de manière différente selon les régions ».

Par ailleurs, Atisreal estime que la demande placée (location et vente à utilisateurs) de bureaux en Ile-de-France devrait être comprise entre 2,2 et 2,4 millions de m2 en 2008, puis tomber en dessous des 2 millions en 2009, après avoir culminé à 2,75 millions en 2007. L’investissement en immobilier d’entreprise a atteint au troisième trimestre un point bas à 3,1 milliards d’euros. Sur les neuf premiers mois, le recul est de 53 % à 11,2 milliards. Hors hôtels, cliniques et résidences, son montant a été divisé par quatre au troisième trimestre. Atisreal prévoit que l’on terminera l’année autour de 15 milliards (contre 30,7 milliards en 2007) et entre 11 et 14 milliards en 2009.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X