Régions

ILE-DE-FRANCE L’aménagement de la N19 réclamé par douze maires

>Les douze maires de l’Association pour la déviation de la RN19 (1) ont tenu un conseil municipal extraordinaire devant la gare de Boissy-Saint-Léger.

La nationale (50 000 véhicules/jour) détient le record du nombre de tués sur la route dans le Val-de-Marne (quatre depuis le début de l’année). Le projet de déviation de Boissy-Saint-Léger et d’aménagement de la N19 sur 15 km, inscrit dans le contrat de plan 2000-2006 à hauteur de 115 millions d’euros, est estimé à 260 millions. Quelques travaux seulement ont été réalisés.

Les élus demandent le financement de la tranche sud de la déviation, évaluée à 140 millions, et souhaitent le lancement rapide de l’aménagement de la N19 entre Villecresnes et Servon.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(1) Boissy-Saint-Léger, Limeil-Brévannes, Mandres-les-Roses, Marolles-en-Brie, Santeny, Sucy-en-Brie, Périgny-sur-Yerres, Villecresnes (Val-de-Marne), Brie-Comte-Robert, Lésigny, Servon (Seine-et-Marne), Varennes-Jarcy (Essonne).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X