Régions Vosges

Houot prépare un avenir bien charpenté

La spectaculaire charpente en amande de l’historial franco-allemand du Hartmannswillerkopf (Haut-Rhin), inauguré le 10 novembre, est issue des ateliers du vosgien Charpente Houot. Ce savoir-faire traditionnel continue d’être décliné par les 45 salariés de l’entreprise de Sainte-Marguerite, mais il ne génère plus qu’une part minime du chiffre d’affaires, qui s’élevait à 8,9 millions d’euros en 2016. « La construction bois pour le secteur tertiaire est devenue notre principal marché, selon une répartition quasi équilibrée entre promoteurs immobiliers, marchés publics et grandes chaînes de restauration ou de loisirs », résume le gérant Philippe Roux.

Un rayonnement national. L’entreprise est issue de la cession par appartements du groupe...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5953 du 15/12/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X