Technique et chantier

Hôtel Chalet montagnard métallique

Mots clés : Architecte - Architecture - Béton - Sport

Non loin d’Istanbul (Turquie), la station de sports d’hiver de Kartalkaya accueille un hôtel singulier, conçu par la jeune agence parisienne d’architecture LEA Invent.

Quarante et une chambres seulement, mais à 2 000 m d’altitude. Le troisième hôtel de la chaîne Goldenkey dans la station de sports d’hiver de Kartalkaya (Turquie) se destine à une clientèle « en quête d’un service soigné dans une atmosphère chaleureuse ». La gageure, pour les architectes, consistait à allier les conditions imposées par la rudesse du climat de montagne aux souhaits du client qui désirait un bâtiment « inspiré des chalets suisses » et à ceux des services de l’urbanisme qui exigeaient une architecture respectueuse du contexte… «Nous avons donc opté pour l’alliance des typologies en question avec un regard contemporain sur la structure et les matériaux de façade », expliquent les concepteurs.

Contraintes climatiques et parasismiques

Le bâtiment livré se compose d’un socle de béton brut sur lequel sont positionnés les volumes des chambres. La structure du bâtiment est constituée d’éléments en béton préfabriqué post-contraint, matériau et procédé qui répond à la fois aux obligations parasismiques et aux contraintes climatiques (lesquelles limitaient à six mois la durée du chantier).

Tandis que l’espace supérieur renferme les chambres, le socle accueille les fonctions destinées à l’usage du public et aux services : café, restaurant, lobby, crèche, magasin, lounge et ski room. Tous ces espaces s’articulent autour d’un jardin intérieur qui forme un puits de lumière naturelle au cœur de l’hôtel et, dans la mesure où le climat tempère toute vie urbaine à l’extérieur, ceux-ci ont été agencés en s’inspirant de la placette et des ruelles d’un village de montagne.

La charpente est métallique, de même que les façades composées d’une tôle d’acier pliée de 0,6 mm d’épaisseur disposée sur des panneaux de bois hydrofuge, fixés sur une ossature métallique. L’isolation est réalisée par de la laine de roche (80 mm) et une lame d’air (40 mm). Les chambres standard de 33 m2, les lofts en duplex de 40 m2, les suites familiales de 80 m2 et un loft duplex de 70 m2 prennent place dans le volume sur le socle. Pour chacune d’elles, les architectes ont imaginé un scénario différent dans son rapport avec l’extérieur. Ainsi, des percements de toutes tailles et dans des positions différentes, permettent de cadrer des éléments du paysage où que l’on se trouve, que ce soit sur le seuil de la porte, assis sur le canapé, ou allongé dans le lit.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Goldenkey Otelcilik.

Maîtrise d’œuvre : LEA Invent, atelier d’architecture et de design (Lorenzo Sangiorgi, Emir Drahsan, Alexandre Schrepfer, architectes). Margherita Frezza, Ugur Can Erol, Burcak Pekin, architectes collaborateurs. Alacali insaat, statique et béton armé. Atelye5, décoration intérieure.

Principales entreprises : Alacali insaat (production et montage des éléments préfabriqués), Odak ince yapi sis (gros œuvre), Uyar grup (second œuvre).

Surface : 4 000 m2 HON.

Coût des travaux : 2,50 millions d’euros HT.

Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X