Régions

HéraultLe théâtre de Crès met la lumière en scène

Avec ses colonnes cyclopéennes, soutenant une toiture qui laisse filer des éclats de lumière sur le parvis, le théâtre Agora, au Crès, près de Montpellier, se donne des allures de temple grec. Son concepteur, François Fontès, revendique cette architecture méditerranéenne, qui fait jouer l’ombre et la lumière et estompe la frontière entre l’intérieur et l’extérieur. « Je veux montrer que l’on peut faire de l’architecture avec des choses simples, précise-t-il. Les colonnes sont directement extraites de carrières. »

Salle ovoïde de 250 places. Cet écrin de pierre et de béton enferme une salle ovoïde de 250 places. Le théâtre lui-même est accolé à un programme de 90 logements sociaux. L’ensemble a été cédé par le promoteur Ametis au groupe SNI, lequel loue le théâtre à la commune du Crès via un bail emphytéotique administratif de trente ans au terme duquel l’équipement deviendra propriété de la collectivité.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X