Régions

Hauts-de-Seine Clamart à la reconquête de son centre historique

Mots clés : Conjoncture économique - Culte - Politique du logement - Rénovation d'ouvrage - Rénovation urbaine

– Engagée en 1976, la rénovation du centre-ville devrait s’achever en 2 002. – La dernière tranche prévoit la construction de 43 000 m2 Shon de logement.

La rénovation du centre-ville historique de Clamart devrait être terminée en 2002. Elle s’achèvera par le secteur situé au pied du bois de Clamart, dans un triangle compris entre l’hospice Ferrari, le stade Hunnebelle et la mairie.

La municipalité vient, en effet, de lancer la concertation relative à la ZAC Hunnebelle, 3e tranche de cette opération qui a démarré en 1976 avec les ZAC « Jean-Jaurès » et « Pierre Corby ». Créée le 25 juin 1993, déclarée d’utilité publique en avril 1994, retardée à cause de la mauvaise conjoncture économique, la ZAC Hunnebelle a été relancée le 29 novembre 1996 avec pour objectif la poursuite de la revitalisation du centre ancien, la protection et la mise en valeur du paysage urbain et l’amélioration des conditions de circulation.

Un plan de circulation mais aussi des logements

Après la définition d’un nouveau périmètre en janvier 1998, l’élaboration d’un nouveau PAZ dans le courant du premier semestre, la ville devrait organiser l’enquête publique avant l’été et lancer les appels d’offres à l’automne 1998. « Il s’agit d’éviter que ce centre soit un lieu de transit et de passage, mais au contraire un endroit où l’on s’arrête », a expliqué Jean-Pierre Foucher, maire de Clamart en présentant les grandes lignes du programme : 43 000 m2 Shon de logements (49 % de PLA et de PCLS et 51 % de logements libres), 2 100 m2 de commerces, principalement place de l’église et le long des secteurs piétons, un jardin public de 900 m2 autour du nouveau conservatoire de musique et de danse qui a ouvert ses portes en septembre 1997, une école primaire de 5/7 classes et la reconstruction du club-house du stade Hunnebelle. La Semarc (Sem d’aménagement et de rénovation de Clamart) pilote l’opération.

D’ores et déjà, des programmes de logements sont en cours. En juillet dernier, Stim Bâtir a livré, à côté de l’église Saint-Pierre-Saint-Paul, 28 logements en accession et 500 m2 de commerces et de locaux professionnels en rez-de-chaussée.

Ogif est en train de réaliser quatre petits immeubles (45 PLI avec 328 m2 de commerces) près du stade et de la place Hunebelle qui doivent être livrés en mars 1998.

Enfin, Sageco démarre le chantier de 66 PLA et 27 PCLS.

Cette ZAC permettra de libérer des perspectives sur l’église datant du XIe siècle et l’hospice Ferrari fondé au XIXe siècle et de mettre en valeur le conservatoire de musique. Enfin, un plan de circulation devrait permettre de réduire le trafic de transit.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X