Éditorial

Haute tension sur l’emploi

Mots clés : Electricité - Hygiène et sécurité du travail

Après huit années euphoriques, le marché de l’emploi se contracte dans le secteur de la construction. Certes, les entreprises n’ont pas totalement stoppé leurs recrutements. Elles doivent en effet pallier les départs naturels et faire face aux départs entraînés par le papy-boom. Mais toutes ont ralenti le rythme, réduit les volumes et remonté le niveau de sélection. Une sélection qu’elles opèrent dès la recherche d’un stagiaire. Les recruteurs sont plus que jamais attentifs au projet professionnel mis en avant par les jeunes, à leur motivation et à l’énergie déployée pendant le stage. Les meilleurs sont repérés à l’issue de cette période, devenue un véritable sas vers le premier emploi. « Le Moniteur Campus » revient sur les politiques de stages mises en place par les grandes entreprises du secteur et vous livre des conseils pratiques pour décrocher ce sésame.

Si les jeunes diplômés restent les premières « victimes » d’un marché de l’emploi plus tendu – les entreprises préférant se tourner vers des profils plus confirmés – des perspectives intéressantes existent néanmoins. Sur certains métiers comme dans certains secteurs. Ce numéro du « Moniteur Campus » décrypte les créneaux porteurs : des études de prix aux métiers de l’énergie en passant par ceux des infrastructures et de l’aménagement. Cinq chasseurs de tête détaillent les besoins des entreprises et des jeunes professionnels, en poste sur ces métiers, livrent leur expérience. Des tranches de vies qui susciteront peut-être de nouvelles vocations.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X