Régions

HAUTE-NORMANDIE Un budget de 2,76 milliards de francs

En l’absence de contre-propositions, le projet de budget 1999 pour la région Haute-Normandie, présenté par le président Alain Le Vern, le 1er mars dernier, est entré en vigueur à dater du 10 mars grâce à la procédure dite du « 49-3 régional ».

D’un montant global de 2759 millions de francs, soit 100 millions de francs de moins que le précédent, il prévoit des autorisations de programme à hauteur de 1240 millions de francs. L’enseignement (594 millions de francs) occupe sans surprise le poste le plus important avec notamment 556 millions de francs consacrés aux lycées dont 395 millions pour les travaux de restructuration ou modernisation des locaux. Concernant l’enseignement supérieur, 77 millions de francs seront dévolus au chantier du Pôle universitaire des Sciences du Tertiaire de Rouen (montant total de 240 millions de francs). On retrouve ensuite l’aménagement régional (345 millions de francs) dont 70 millions de francs pour les transports, 23 millions de francs pour le logement et 242 millions de francs pour les infrastructures.

Sur ce dernier sujet, la région débloque 25 millions de francs en 99, sur une participation totale de 100 millions de francs pour les travaux de la modernisation de la ligne ferroviaire Rouen-Dieppe. Le chantier d’un montant total estimé à 215 millions de francs pourrait démarrer en juin prochain.

La principale opération routière concerne la RN 154 entre Evreux et Nonancourt pour laquelle, après la « rallonge » de 30 millions de francs obtenue pour le CPER qui s’achève en fin d’année 98, le conseil régional prévoit de dépenser 70 millions de francs en 1999.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X