Régions

Haute-Normandie Léger mieux pour les travaux publics

Sans verser dans un optimisme béat, la FRTP de Normandie considère, dans sa dernière note de conjoncture parue fin novembre, que les entreprises haut-normandes de TP ont enregistré « un léger mieux » au troisième trimestre.

C’est surtout le cas de l’activité routière dans l’Eure, malgré une forte concurrence sur les prix. Pour les canalisateurs et l’activité réseaux, il conviendrait plutôt d’évoquer une stabilisation.

Seul le génie civil continue de perdre pied : entre – 10 % et -20 % par rapport à 1996. Du côté des carnets de commandes (entre deux et trois mois), les mêmes observations sont de mise.

Malgré une légère progression de l’emploi au troisième trimestre et une petite amélioration des délais de paiement, la FRTP reste toutefois inquiète face au peu d’affaires actuellement à l’étude.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X