Régions

Haute-Corse Projet de réhabilitation de la mine de Canari

Verra-t-on un jour la mine d’amiante de Canari, sur la côte ouest du Cap Corse, réhabilitée ? Nombre de projets se sont succédé sans aboutir. Le comité régional de programmation des aides (Corepa) de Corse a décidé d’une nouvelle mise en sécurité du site. Il a confié celle-ci à l’Ademe qui financera avec le fonds européen de développement régional (Feder) cette opération de près de 7,4 millions d’euros, destinée à améliorer la stabilité des verses par le terrassement et le reprofilage des pentes.

Depuis la fermeture de l’usine en 1965, la mine de Canari a été laissée quasiment à l’abandon malgré d’importants risques de chute de rochers. Plusieurs dispositifs de protection contre ces chutes seront réalisés, dont la création d’une piste qui permettra aussi de transporter les 84 000 m3 de déblais attendus vers une zone de stockage en amont. Le projet comprend aussi l’enlèvement de l’amiante friable pour réduire le risque de transfert des fibres d’amiante et des essais de revégétalisation sur certaines zones.

Du fait des risques sanitaires, d’importants moyens de sécurité seront imposés aux prestataires : arrosage, arrêt des terrassements et du transport de déblais en cas de fort vent. Les appels d’offres doivent être lancés sous peu. Les travaux devant commencer au début de 2009, pour une livraison avant l’été 2010.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X