Technique et chantier

Handicaps Une maison individuelle HQE très accessible

Mots clés : Accessibilité - Démarche environnementale - Développement durable - Handicap - Haute Qualité Environnementale - HQE - Maison individuelle

La première maison labellisée pour l’accessibilité et le confort d’usage ne frappe pas le regard du visiteur du lotissement de Nordhouse (Bas-Rhin). « Le refus de la stigmatisation constitue notre premier message. L’accessibilité handicapés ne se voit pas, et pourtant elle améliore le confort d’usage de tous », commente André Augst, conseiller bâtiment du Conseil évaluation exposition prévention (CEP) d’Eckbolsheim, propriétaire du label CEP-U (voir ci-dessous) attribué le 25 septembre aux Nouvelles Maisons d’Alsace (NMA).

Le constructeur d’Illkirch-Graffenstaden a facilement intégré le message : « Grâce à un partenariat en amont avec le CEP, l’accessibilité n’a pas pesé très lourd, ni sur le plan technique, ni sur le plan économique », témoigne Denis Schnee, chargé de cette réalisation chez NMA. L’exemple des w.-c. illustre l’argument : nécessaire à la circulation des fauteuils, l’aire de giration d’un rayon d’1,30 m s’est imposée en phase de conception, alors que sa mise en œuvre a posteriori constituerait un obstacle rédhibitoire. L’exercice d’anticipation concerne aussi la capacité d’adaptation à un habitant vieillissant qui souhaite rester à son domicile : dans la trémie compatible avec l’intégration d’un élévateur, l’escalier métallique à tournant rond se déposerait et se remplacerait facilement par un ouvrage à angle droit, moins encombrant.

Inventivité artisanale

La convergence entre confort d’usage et accessibilité se ressent avant même l’entrée dans la maison : devant le garage, un parking de 4,10 m de large facilite l’accès d’un fauteuil et sécurise l’enfant qui sort de la voiture. Pour accéder à la porte d’entrée, les traits de guidage et les sources lumineuses intégrés au pavage contribuent à la qualité paysagère des abords comme à la correction des déficiences visuelles. Enfin, l’identification par empreinte digitale pallie les défauts de motricité autant que l’instant de distraction du propriétaire qui oublie ses clés.

La maison Arès de Nordhouse montre aussi qu’au-delà de l’offre des industriels, les solutions reposent aussi sur l’inventivité des artisans : ainsi, sur les marches de bois de l’escalier, les bandes de caoutchouc antidérapantes favorisent le guidage et renforcent l’élégance de l’ouvrage par un effet de contraste. Avec leur dessin varié et leur hauteur adaptée à l’adulte, à l’enfant et à l’utilisateur d’un fauteuil roulant, les œilletons de la porte d’entrée, gravés dans le vitrage, offrent l’exemple artisanal le plus abouti de convergence entre design et accessibilité.

Dans sa quête d’exemplarité, NMA a également obtenu la certification NF maison individuelle-démarche HQE et le label THPE*. L’approche complète de la qualité n’a pesé que 10 000 euros, sur un coût total de 220 000.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Un label en voie d’essaimage

120 points permettent de noter l’accessibilité et le confort d’usage d’une maison individuelle, dans le label CEP-U. Propriétaire de la marque, le Conseil évaluation exposition prévention (CEP) d’Eckbolsheim s’est appuyé sur son expérience régionale d’auditeur de l’accessibilité des bâtiments. « L’outil favorise la prise en compte de la loi du 11 février 2005 d’une manière ludique », explique André Augst, conseiller bâtiment du CEP. A Nordhouse, la maison Arès des Nouvelles Maisons d’Alsace atteint 81 points, au lieu des 28 du projet initial, et se positionne au deuxième niveau du label, qui en comprend trois. Alors que le logement CEP-U 1 se contente de respecter les obligations légales, le CEP-U 2, adaptable à tous les handicaps, intègre quelques équipements spécifiques, mis en œuvre de façon exhaustive dans le CEP-U 3. « Ce label a répondu à une demande latente dont les échos nous parviennent de tout le pays », témoigne André Augst. Présent au comité de labellisation du 25 septembre au siège du CEP, l’organisme certificateur Cequami envisage de l’intégrer à son offre.

ENCADRE

Fiche technique

Maître d’ouvrage : investisseur.

Concepteur constructeur : Nouvelles Maisons d’Alsace.

Conseiller accessibilité : CEP.

Surface habitable : 123,5 m2.

Coût de construction : 220 000 m2.

Principales entreprises : Hecker (électricité), Schweitzer (métallerie), Sobados (carrelage), Nuss (charpente), Arco (couverture)…

(*) THPE : Très haute performance énergétique.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X