Régions Châteauroux

Guignard plonge dans le grand bain avec Balsaneo

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Gouvernement - Matériel - Equipement de chantier

80 grues installées actuellement dans la métropole rennaise, ce qui témoigne d’une très forte activité.

11 000e logement de La Nantaise d’Habitations inauguré à Saint-Jean-de-Boiseau (Loire-Atlantique) le 10 avril.

11 villes de la région Centre-Val de Loire sont concernées par le plan Action Cœur de ville du gouvernement.

Pour le groupe Guignard, c’est une première. Ce gros acteur régional du bâtiment – 170 salariés, 60 M€ de chiffre d’affaires -vient d’être retenu pour construire le futur complexe aquatique de l’agglomération de Châteauroux (Indre), dans le cadre d’un marché global de performance. L’entreprise d’Argenton-sur-Creuse, qui n’a encore jamais réalisé de chantier de cette nature, était pourtant confrontée à des ténors du secteur : Bouygues, avec Engie Cofely et Colas, et Sogea Centre avec Idex. Pour l’emporter, Guignard, mandataire du groupement lauréat, s’est entouré de deux acteurs locaux : Renaudat Centre Constructions, groupe castelroussin spécialisé dans les ouvrages et les structures complexes, qui a travaillé sur des piscines à Chartres, les Ulis et Limoges, et la société SLEE (électricité), également de Châteauroux. Il s’est aussi allié à Engie Axima, leader français du génie climatique.

8 M€ de subventions. Le marché s’élève à 37,3 M€ TTC dont 27,9 M€ HT pour les travaux (33,5 M€ TTC) et 3,8 M€ TTC pour...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5970 du 06/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X