[TO] Social

GRUES A TOUR AIF propose des études de sites

Spécialisé dans le contrôle technique, le groupe AIF a été contacté par la SAE pour proposer des prestations d’assistance et de vérification qui intègrent les mesures de prévention énoncées dans la recommandation R 373.

« Depuis l’accident de Toul, nous préconisons une reconnaissance de site systématique, avant l’installation d’une grue, explique Julien Delpeu, responsable développement et export de la filiale Afitest (construction). Il faut par ailleurs réactualiser les tableaux de charge des constructeurs, ainsi que les modes de pose de la grue, et le problème du survol. » Paramètre de premier ordre : le vent. Les maîtres d’ouvrage sont invités à réfléchir plus en amont, en concertation avec les bureaux d’études et les entreprises, et le cas échéant avec les loueurs de matériels. En effet, les effets de site peuvent apparaître avec l’érection d’un bâtiment, mais le vent peut aussi avoir une influence positive sur la tenue des grues. « Notre message est simple, résume Luc Le Gall, chargé d’affaires d’AIF : l’appareil de levage ne doit plus être considéré de façon isolée. La démarche globale de la SAE consiste donc à intégrer les recommandations dans les normes de contrôle, depuis l’achat de la grue jusqu’à son utilisation et son démontage. ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X