Régions

Grand Lyon Priorité à l’investissement

Selon le débat d’orientation budgétaire tenu le 24 novembre, le budget primitif 1998 du Grand Lyon (à voter en janvier prochain) donnera la priorité à l’investissement opérationnel : plus de 2 milliards de francs sur le budget principal, 300 millions sur le budget de l’assainissement et 150 millions sur le budget de l’eau.

Parmi les projets majeurs, on retiendra une accélération de l’aménagement du quartier de Gerland à Lyon, avec l’accueil de l’Ecole nationale supérieure de lettres, le développement du site de la Porte-des-Alpes, avec le lancement de la deuxième ZAC Long-de-Feuilly, la mise en place d’actions spécialisées pour les filières prioritaires de l’agglomération (textile et environnement), et enfin la requalification des zones industrielles.

La manne profiterait également aux quartiers difficiles

Les déplacements urbains ne sont pas oubliés via un fonds de concours au Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise (Sytral) pour favoriser les transports en commun.

L’habitat profiterait également de cette manne budgétaire dans le cadre du pacte de relance pour la ville, avec une attention particulière portée au centre-ville de Vaulx-en-Velin, au plateau des Minguettes à Vénissieux, à la ville nouvelle de Rillieux-la-Pape et aux quartiers de Terraillon et Parilly, à Bron.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X