Régions

GRAND LYON BUDGET PRIMITIF Accélération des réalisations

Avec un budget primitif de 1,231 milliard d’euros (mouvements réels) en hausse de 2,75 %, le Grand Lyon entre dans la phase d’accélération des réalisations opérationnelles qu’illustrent les 376 millions d’investissements, en hausse de 3,80 %.

Les investissements opérationnels se montent à 261 millions, en hausse de 5,59 %. Avec 121,2 millions, la palme revient aux travaux sur les réseaux de voirie, les ouvrages d’art et la signalisation lumineuse (94,57 millions), les bâtiments (tels le gros entretien de l’usine d’incinération des ordures ménagères de Lyon-sud et la construction de la salle 3 000 et de son parc de stationnement à Lyon pour 25 millions), l’aménagement de bassins de rétention d’eaux pluviales ou de canalisation de ruisseaux, et le gros entretien des galeries drainantes.

Suivent l’achat de terrains et d’immeubles pour 43 millions, l’installation d’équipements techniques et l’agence de locaux pour 35,2 millions, etc. Le Grand Lyon dispose enfin de 12 millions d’euros pour exercer son droit de préemption foncière pour le compte des communes ou de certains établissements publics.

Au chapitre des budgets annexes, 31 millions d’euros d’investissements sont affectés à la qualité et à la sûreté de la production et de la distribution d’eau potable et 61 millions d’euros (paiement de travaux) à l’assainissement (rénovation de la station d’épuration de Pierre-Bénite, réseaux pour Lyon-Confluence et Meyzieux).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X