Régions

Gironde Un complexe hôtelier de 600 millions de francs à Bruges

Mots clés : Tourisme - Urbanisme commercial

Deux groupes américains pourraient obtenir le permis de construire fin mai. Spie Citra-Ouest réalisera ce projet dédié au tourisme d’affaires et de loisirs.

Malgré son ampleur, le projet de réalisation de ce complexe touristique pourrait aboutir relativement vite. La commission départementale d’équipement commercial vient en effet de lever le dernier obstacle en donnant son feu vert. Le projet, porté financièrement par Carina, et dont la gestion sera assurée par Buena Vista Hospitality Group, est d’envergure. Il se situera sur 33 hectares au bord du lac, à Bruges, dans une zone qui jouxte la ville de Bordeaux et sur laquelle se trouvent notamment le hall des expositions, le Palais des congrès et un parc hôtelier de 1 100 chambres. Elle devrait, en outre, accueillir à terme un casino du groupe Accor.

Le projet, entre autres, un hôtel quatre-étoiles de 250 chambres sur la thématique du vin, une résidence de tourisme de 150 unités, un centre sportif, un espace de loisirs et un restaurant haut de gamme en dehors de l’hôtel, représente 73 000 m2 Shon.

L’investissement se montera à plus de 600 millions de francs dont 90 millions pour le traitement paysager du site.

Conception : cabinets Luc Arsène-Henry & Alain Triaud et Ouest Architectes (Alain Rodriguez, Claude Marty, Jean-Bernard Lacrouts).

Le permis de construire pourrait être signé fin mai début juin, selon Bernard Seurot, le maire de Bruges. Dans ces conditions, la première pierre serait posée en septembre. Le chantier durera deux ans. Il sera livré en une tranche. Les travaux seront réalisés par Spie Citra-Ouest. On considère que 200 personnes devraient y travailler en permanence. En outre, lorsque le site fonctionnera, il devrait générer 500 emplois directs.

PHOTO : Sur le site, sont prévus un hôtel haut de gamme de 250 chambres, une résidence de tourisme, un centre sportif, un espace de loisirs et un restaurant.

ENCADRE

Un aquarium géant au Lac

Développant 5 000 m2, l’aquarium de Bordeaux Lac, de dimension européenne, devrait ouvrir dès l’an 2000. Durand-Allizé, qui en est l’instigateur, a déjà à son actif l’Aquarium de Touraine et diverses animations touristiques. Il mettra en service, en outre, deux autres aquariums dans le courant 1999, à Marseille et à Audierne, dans le Finistère.

Le projet bordelais est évalué à 40 millions d’investissement. Le cabinet Costantini & Regembal en assurera la maîtrise d’oeuvre. Il sera effectivement conduit par une société détenue à 51 % par Durand-Allizé et à 49 % par le groupe GTM. Implanté, pour commencer, sur un terrain de 2 hectares qui est d’ores et déjà maîtrisé, il ne sera pas gêné dans son expansion puisqu’une vingtaine d’hectares est disponible à proximité immédiate.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X