Régions RHÔNE-ALPES

GFC Construction dialogue en direct avec ses sous-traitants

Pascal Langeron, directeur régional Rhône-Alpes de GFC Construction (groupe Bouygues), explique les relations entre une entreprise générale et ses partenaires sous-traitants.

Pour quelles raisons organisez-vous régulièrement une convention « Partenaires sous-traitants » ?

Il s’agit déjà de la cinquième, sur le périmètre de la direction régionale Rhône-Alpes, organisée autour d’une entité lyonnaise et d’une agence grenobloise. Elle se déroule, le 1 er juillet, sur le chantier emblématique de Woopa (1), bâtiment tertiaire à énergie positive, que nous réalisons pour le compte de la SCI Premier Plan sur le site du Carré de soie, à Vaulx-en-Velin. Notre objectif est clair : établir un dialogue direct, sans tabous, entre nos sous-traitants et nos équipes travaux ; c’est le meilleur moyen de travailler durablement en confiance, de progresser ensemble au bénéfice de tous et en premier lieu pour la satisfaction de nos clients.

Quelles sont les bases de ce dialogue ?

Pour la première fois, afin de permettre à chacun de s’exprimer en toute liberté, nous avons sollicité un organisme indépendant, Médiamétrie, à qui nous avons confié la réalisation d’une enquête de satisfaction auprès de l’ensemble des entreprises avec lesquelles nous avons travaillé ces deux dernières années : plus de 40 % des 280 entreprises interrogées ont participé à cette consultation précise et fouillée. Les résultats seront présentés à l’occasion de notre convention et serviront de base de dialogue avec les participants. Au-delà, les informations recueillies nous permettront de dégager de grandes tendances, des axes de progrès sur la base desquels nous prendrons des engagements réciproques et développerons un plan d’action pour les dix-huit mois à venir.

Quels sont ces engagements ?

Le respect mutuel est le premier d’entre eux. Cela passe par un effort de compréhension des modes de fonctionnement et des contraintes propres à chaque entreprise. Le rôle de GFC Construction, entreprise générale, est d’être un fédérateur de compétences.
Il s’agit également, en fonction des axes de progrès identifiés, de définir des actions prioritaires, susceptibles d’être mises en œuvre rapidement afin de fluidifier nos modes de fonctionnement. L’engagement essentiel que nous devons prendre tous ensemble, socle de partenariats durables, est de tout mettre en œuvre du point de vue technique, économique et humain, afin de satisfaire nos clients sur trois critères fondamentaux : la maîtrise des budgets, l’exigence de la qualité du produit livré, et le respect des délais de réalisation, la levée des réserves inclue.

Et encore…

Sans oublier l’impérieuse nécessité de toujours veiller à la sécurité de l’ensemble de nos collaborateurs sur les chantiers, grâce au respect strict des règles et à la mise en œuvre d’une politique volontariste de lutte contre les addictions – comme la drogue et l’alcool – génératrices de risques.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Une charte pour un achat responsable

En Rhône-Alpes, GFC Construction est une des trois premières entreprises de bâtiment ou de TP à signer la charte de la médiation du crédit et de la Compagnie des dirigeants et des acheteurs de France (CDAF) qui régit les relations entre les grands donneurs d’ordre et les PME. Elle se résume en dix engagements pour des achats responsables : assurer une équité financière vis-à-vis des fournisseurs ; favoriser la collaboration entre les grands d’ordres et leurs fournisseurs stratégiques ; réduire les risques de dépendances réciproques entre les donneurs d’ordres et leurs fournisseurs ; impliquer les grands donneurs d’ordres dans leur filière ; apprécier le coût total de l’achat ; intégrer la problématique environnementale ; veiller à la responsabilité territoriale de son entreprise ; professionnaliser les acheteurs ; charger les acheteurs du pilotage globale de la relation avec les fournisseurs ; et fixer une politique cohérente de rémunération des acheteurs. « Cette charte s’inscrit dans la politique de GFC Construction qui vise à mettre en place une démarche de progrès avec nos fournisseurs, PME prioritairement », insiste Pascal Langeron. Thibault Dubreuil, directeur adjoint des travaux Grand Lyon, est le médiateur désigné pour GFC Rhône-Alpes.

(1) « Le Moniteur » du 14 mai 2010, p. 38, et du 25 février 2011, p. 104.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X