[TO] Règles techniques

Génie climatique : faciliter la mise en oeuvre

Mots clés : Equipements techniques et finitions - Information - communication - événementiel - Produits et matériaux - Qualité de l'eau, de l'air et du sol

-Essor des chaudières étanches. -Des régulations plus simples à utiliser. -Evolution vers des systèmes complets.

Dans le domaine des chaudières, Interclima 97 aura tout d’abord confirmé l’avènement des modèles étanches. La plupart des fabricants propose maintenant cette technologie qui permet de gagner de la place et de réduire les travaux de fumisterie. On trouve des modèles à gaz, mais également au fioul (Formastim, ACV International, etc.). Pour éviter l’encrassement des façades, ces dernières sont agrémentées d’un système coupant le brûleur en cas de mauvaise combustion. Parallèlement à la mise en place de ces nouveaux produits, les fabricants poursuivent leurs efforts pour réduire les nuisances sonores et surtout faciliter le travail de l’installateur : les chaudières sont livrées complètes et réglées en usine ; la régulation est simplifiée grâce à la préprogrammation ; les kits hydrauliques permettent d’associer des planchers chauffants à un réseau de radiateurs sans travaux de plomberie complémentaires ; l’entretien n’est pas oublié avec des jaquettes facilement démontables et une accessibilité accrue au différents organes. On peut également remarquer la sortie de CD-Rom conçus pour aider le professionnel à retrouver rapidement – et sans accumuler de volumineux catalogues – une pièce détachée ou choisir un modèle particulier. A noter, sur le plan des techniques de chauffe, le modèle A1 de Rotex. Flamme de bronze au concours de l’Innovation, cette chaudière au sol utilise un corps de chauffe sphérique en aluminium dans lequel sont coulés des tubes en acier inoxydable. Enveloppée dans une jaquette en matière synthétique, cette chaudière est très légère et résiste à la corrosion, même en phase de condensation. Egalement distinguée, la DCTI de chez Chaudières Miquée allie les meilleures techniques pour brûler du bois : foyer sec, tirage inversé et recyclage des gaz.

Des mini-accumulateurs pour l’eau chaude sanitaire

Pour l’eau chaude sanitaire, la nouveauté vient de Saunier Duval et Chaffoteaux et Maury qui proposent une solution intermédiaire entre la production instantanée et l’accumulation. L’astuce consiste à ajouter, dans une chaudière murale classique un mini-ballon de 4 ou 6 l. Ainsi, pour un encombrement minimal et un coût intéressant, il devient possible d’éviter les faiblesses habituelles de la production instantanée. L’eau chaude est disponible immédiatement, sans débit seuil, ce qui améliore le confort et limite les consommations d’eau.

Le label Promotelec gagne du terrain

Côté émission de chaleur, on remarque une tendance à compléter les radiateurs d’accessoires (miroir, patère ou porte-serviettes). L’offre électrique s’étoffe quant à elle de solutions alternatives, comme les portes chauffantes de Climat Industries, le miroir chauffant antibuée d’Acome, ou encore les panneaux d’angle de Campa. Cependant, les nouveautés dans la filière électricité proviennent de l’adaptation des produits au label « Confort électrique » de Promotelec : programmateur commandant les différents émetteurs par fils pilotes, gestionnaire d’énergie incorporant la fonction délestage… D’une manière générale, on notera en régulation et gestion technique une orientation vers la simplification du réglage (utilisation de la synthèse vocale, changement d’heure hiver/été automatique, dérogation aisée…) et vers la multiplication des moyens de communication. Sur ce point, il faut retenir la médaille d’or décernée à Sappel pour son nouveau compteur d’eau. Fonctionnant par ondes radio, ce dernier devrait profondément modifier le métier de releveur (gain de temps et garantie de relever la totalité des compteurs lors d’une tournée).

Filtre inhibant la croissance des bactéries

La sécurité et la qualité de l’air ont tenu une place importante à Interclima. Sécurité avec les robinets de gaz à obturation automatique. Obligatoire depuis le mois de juillet, ces robinets ont pour objectif d’interrompre automatiquement l’alimentation en gaz en cas de débranchement du tuyau situé en aval. Sécurité également avec les détecteurs de CO2 dans l’air ambiant de Testo (voir ci-contre) ou les radiants gaz à combustion catalytique de Solaronics qui peuvent être utilisés dans les locaux à atmosphères explosives et inflammables. La qualité de l’air se retrouve dans l’inspection vidéo et l’entretien des gaines. Elle apparaît aussi dans la filtration, avec une nouveauté chez AAF qui sort un modèle Intersept inhibant la prolifération des bactéries et moisissures dans le média filtrant, évitant de relarguer des microbes dans l’air ambiant. Le coin fumeur de Stik Environnement aura séduit les architectes en butte à des problèmes d’implantation de zone fumeur dans un espace clos. Il reprend le principe d’un purificateur d’air électrique Casadron sur lequel sont montés un repose-pied, une tablette et un parasol. Adaptés aux grands volumes, les diffuseurs textiles ont connu une nette avancée avec le Fluvair de DTO Diffusion thermique Ouest. Ce produit autorise une variation du débit d’air de 20 à 100 % en garantissant un flux linéaire uniformément réparti. Dans les cuisines, le Gestion’air de France Air permet de réduire les débits extraits jusqu’à 60 % par rapport à un fonctionnement classique. Ce système de régulation estime l’activité de la cuisine à l’aide de sondes de température et de sondes optiques détectant fumées et vapeurs.

De son côté, Biddle apporte une solution aux problèmes de condensation au droit des entrées de chambre froide grâce à son séparateur climatique à trois jets d’air.

Climatisation : amélioration des petits systèmes

Pour la climatisation, on notera l’utilisation sur les modèles de type mono ou bisplits de la technologie Inverter. Réservée il y a peu aux multisplits, elle fait varier de façon progressive la puissance de l’installation, ce qui procure une régulation plus fine qu’un fonctionnement traditionnel. D’autres technologies performantes équipent les petites installations : compresseurs Scroll, régulation par logique floue, etc. Les mini-groupes de production d’eau glacée « prêts à l’emploi » ont le vent en poupe et sont disponibles chez de nombreux fabricants (Airwell, Rhoss, Trane, Technibel, etc.). Adapté à l’offre de planchers rafraîchissants qui va en s’étoffant, ce type d’appareil vient aussi se positionner sur le marché des multisplits à détente directe. De nouvelles solutions pour le rafraîchissement par le plafond : chez Hesco, un plafonnier multifonction évite la mise en place de faux plafond ; Hora propose un plafond rayonnant électrique réversible.

En marge des fabricants de climatisation, Aldès sort Températion, une ventilation double flux, munie d’un circuit thermodynamique réversible (voir ci-dessous). Disponible pour le petit tertiaire, cette climatisation douce devrait bientôt être proposée dans une version habitat. Pour ce qui est du remplacement des fluides frigorigènes, les fabricants semblent pour la plupart attentistes, et restent au R22. Certains se lancent toutefois sur la piste du R407C, du R134a ou de l’ammoniac.

PHOTO :

Compactes et puissantes, les chaudières étanches à condensation de Géminox et Remeha assurent un rendement de 106 voire 109% sur PCI.

Vous êtes intéressé par le thème Règles techniques ?
  • Découvrez les Cahiers Techniques du Bâtiment
    Le magazine qui traite des innovations produits, des évolutions techniques et de l’actualité règlementaire dans tous les corps d’états.
    Voir le site

Le Moniteur Boutique
Accéder à la boutique
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X