Enjeux Rachat

GA s’agglomère à Ossabois pour renforcer sa structure

Mots clés : Concurrence

GA Smart Building a réalisé un joli coup en rachetant à Bouygues Immobilier sa filiale Ossabois, leader de la construction bois de logements, qui livre chaque année 1 000 à 1 200 habitations et 1 500 à 2 500 modules de chambres étudiantes, d’hôtels, etc. « Nous améliorons l’empreinte énergétique de nos chantiers en combinant les solutions bois-béton et nous pourrons développer des opérations mixtes », indique Sébastien Matty, président du promoteur et constructeur spécialisé dans le tertiaire.

Avec ce rachat, la société toulousaine couvre aujourd’hui tout l’Hexagone à l’exception des régions du Nord et Sud-Est (voir ci-contre) . « Notre activité progresse dans les grandes métropoles, prioritairement à Bordeaux, Nantes et Lyon. Lorsque nous nous implantons sur un territoire, nous accompagnons en général un utilisateur (EDF, Thales, etc. ) dans son développement. D’ailleurs, des projets sont à l’étude en Paca », confie Sébastien Matty.

Compétences combinées dès 2019. Durant toute l’année 2018, GA renforcera les synergies technologiques et commerciales avec Ossabois. La nouvelle entreprise du groupe, dont la marque subsistera, poursuivra son activité, pour partie avec d’autres constructeurs que GA Smart Building. « Mais quand nous opterons pour des bâtiments en bois, nous ferons très majoritairement appel à elle », signale Sébastien Matty. Les premières opérations combinant les compétences de GA Smart Building et d’Ossabois seront développées dès 2019.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X