Actualité

François Liermann (à gauche) et Christophe Huon, cogérants de Panoptique

Mots clés : Architecte - Architecture - Haute Qualité Environnementale - HQE

Ils stimulent l’intelligence environnementale des maîtres d’ouvrage

Panoptique est une jeune entreprise en pleine croissance. Après les bâtiments publics, elle vient d’engager ses premières diversifications dans le tertiaire privé et la programmation de nouveaux quartiers, ce qui engendrera ces mois-ci de nouvelles embauches.

Architectes et ingénieurs fluides, François Liermann (43 ans) et Christophe Huon (40 ans) ont créé Panoptique, il y a moins de trois ans, à partir d’une conviction commune : la qualité environnementale des projets repose sur l’association de leurs compétences, à l’amont de la chaîne de production.

La sensibilité au site et la garantie de performances énergétiques ont trouvé une première occasion de se conjuguer lors de la réhabilitation du centre de loisirs municipal du Muhlegel, à Illkirch-Graffenstaden (sud de Strasbourg) : « Véritable aberration énergétique, le bâtiment des années soixante-dix tournait le dos à la rivière voisine », se souvient François Liermann, issu d’une des premières promotions de spécialistes de la HQE formés à Paris/La Villette.

Les deux créateurs de Panoptique ont trouvé leur premier salarié dans cette opération : Christophe Roquel a réalisé son travail pratique de fin d’études d’ingénieur en génie climatique sur l’évaluation du puits canadien, qui contribue désormais à la régulation thermique de l’équipement.

Toujours active dans le dimensionnement des puits canadiens, l’entreprise multiplie les prestations destinées à améliorer la fiabilité des outils d’aide à la décision proposés aux maîtres d’ouvrage. Elle profite également de l’appel à projets basse énergie, lancé par le conseil régional d’Alsace, pour affiner la mise en cohérence de deux familles de logiciels de diagnostic énergétique des bâtiments. « Nous refusons constamment des marchés, afin de garder un pied dans la technique », explique Christophe Huon, issu de l’Ecole nationale supérieure des techniques et industries du bois d’Epinal.

Active dans la formation continue des architectes du grand Est, la société ne craint pas de contribuer à la naissance de ses propres concurrents : « Cela nous fera progresser », se réjouit Christophe Huon.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Profil

Date de création : avril 2005.

Activité : assistance à maîtrise d’ouvrage de haute qualité environnementale.

Statut : SARL au capital de 10 000 euros, réparti entre les deux cogérants (45 % chacun) et l’architecte- urbaniste Jean Werlen.

Chiffre d’affaires : 101 000 euros en 2007, 120 000 euros prévus en 2008.

Effectif : 3 personnes.

Implantation : Strasbourg.

Site : http://panoptique.club.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X