[TO] Social

Formation professionnelle : pas de réforme en vue

Le 17 mars 1999, Nicole Péry, secrétaire d’Etat à la formation professionnelle, a présenté en conseil des ministres un diagnostic du système actuel de la formation professionnelle.

Les salariés ont inégalement accès à la formation. Trois publics sont particulièrement victimes de cette inégalité : les personnes les moins qualifiées, les femmes et les salariés employés dans les petites entreprises. Nicole Péry se donne trois axes de réforme :

– créer un véritable droit individuel, transférable, à la formation professionnelle;

– permettre la reconnaissance et la validation des acquis professionnels, appelant les acteurs à expérimenter différentes voies;

– développer des parcours de professionnalisation des jeunes, via les branches professionnelles.

Aucune réforme n’est en vue avant 2000. Seule certitude, la deuxième loi sur les 35 heures abordera l’épineux problème du temps de formation pris, en tout ou partie, en dehors du temps de travail des salariés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X