Actualité

Formation Le BTP pourrait perdre un inspecteur général

André Montès, inspecteur général, représentant du génie civil au sein de l’Education nationale, part à la retraite cet été. Le risque est grand que, faute de candidats et de mobilisation de la profession, son poste ne disparaisse alors que 3 postes d’inspecteurs généraux en sections « sciences et techniques industrielles » sont ouverts cette année.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X