Management et prévention

Formation L’Ecole nationale supérieure de géologie fête ses 100 ans

Fondée en 1908 dans la foulée des grandes écoles d’ingénieurs de Nancy, l’Ecole nationale supérieure de géologie (ENSG) a célébré son centenaire en grande pompe en organisant, fin septembre, une manifestation d’envergure nationale dénommée Géologia. Composé des pôles « eau et environnement », « énergie », « mines et génie civil », le village des géosciences a accueilli durant trois jours une quarantaine d’exposants relevant pour moitié d’entreprises d’extraction, de génie civil ou de protection de l’environnement.

« Qu’il s’agisse de recherche de matières premières minérales et énergétiques ou d’eau, de gestion de sites industriels pollués ou de construction d’ouvrages d’art, d’autoroutes ou de voies ferrées, la géologie s’inscrit dans notre quotidien », rappelle Jean-Paul Tisot, directeur de l’ENSG.

Seule école française du secteur et premier centre européen des géosciences, l’établissement forme chaque année une centaine d’ingénieurs. A l’occasion du centenaire, quinze industriels et chercheurs – professeurs et anciens élèves de l’école – ont présenté un ouvrage collectif, « Les Géosciences au service de l’homme (*) », qui présente les fondements scientifiques et techniques de la géologie et les perspectives d’avenir de la géologie.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
(*) «Les Géosciences au service de l’Homme », 35 E, disponible auprès de l’Ecole nationale supérieure de géologie (54501 Vandœuvre-lès-Nancy).
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X