Management et prévention

Formation Création de mobilier : un nouveau brevet technique

Mots clés : Apprentissage - Apprentissages - Artisanat - Création d'entreprise - Equipements techniques et finitions - Innovations - Produits et matériaux

Depuis le mois de septembre, douze jeunes titulaires d’un titre niveau IV (bac pro par exemple) préparent en alternance, en 24 mois, un brevet technique des métiers supérieur ébéniste (BTMS)dans le cadre d’un programme conduit en commun par l’Espace formation des métiers de Boulazac(Dordogne) et le lycée professionnel Porte d’Aquitaine de Thiviers (Dordogne). Deuxième section d’apprentissage ouverte en France dans cette spécialité, elle est aussi la première à proposer une option en création de mobilier.La formation comporte une partie théorique consacrée à l’innovation, la mercatique, l’environnement, les arts appliqués et le dessin de construction en DAO. Elle prévoit aussi des cours d’anglais technique et commercial. Les apprentis perfectionneront les techniques du travail du bois et des matériaux associés. Un module sera notamment consacré à celles de la finition (vernis, laqué, etc.).

Sur un rythme de deux semainesde formation par mois, répartis entre l’Espace formation des métiers de Boulazac et le lycée professionnel de Thiviers, ils préparent un diplôme homologué niveau III (bac 2) : « Le titre, dont le référentiel a été élaboré par les professionnels, atteste de leur aptitude à assurer la fonction de chef de production ou de chef d’entreprise artisanale. Nous voulons, en effet, former des techniciens supérieurs capables de maîtriser toute la chaîne de production, de la conception à la fabrication », explique Jean-Charles Marchand, directeur de l’Espace formation des métiers. La polyvalence se retrouve dans le profil très divers des 12 entreprises partenaires : de l’entreprise artisanale en ébénisterie à des PME spécialisées dans l’aménagement intérieur de bateaux ou d’avions, en passant par des entreprises de décoration. L’objectif est de former douze à quinze jeunes par an.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X