[TO] Règles techniques

Fondations 800 m de pieux de gros diamètre en sous-sol tourmenté

Alors que l’on pourrait s’attendre à ne trouver que de la roche volcanique sous les pieds de l’ouvrage auvergnat, la géologie du vallon est plutôt chahutée. Des coulées basaltiques assez fracturées datant de la poussée des Alpes sont bien répertoriées, mais elles côtoient des brèches et des pouzzolanes ainsi que des colluvions constituées de sables et d’argile en fond de vallon. Cette hétérogénéité a poussé les concepteurs à choisir des fondations profondes pour tous les appuis sauf pour une culée, ancrée sur le rocher. Chaque pile est fondée par une semelle de béton densément armée de 2,5 m d’épaisseur elle-même soutenue par deux files de quatre pieux en béton armé de 1,5 m de diamètre, forés à la boue bentonitique. Pour assurer la stabilité de l’ouvrage dans cette géologie tourmentée, les pieux sont plus hauts (de 16 à 33 m) que les piles (voir schéma) ! Résultat: 800 m de pieux ont été coulés.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X