Technique et chantier

FLUVIAL Canal Rhin-Rhône : la réaction de Daniel Hoeffel

Réagissant à l’annonce de l’abandon du canal Rhin-Rhône, Daniel Hoeffel, sénateur du Bas-Rhin, connaisseur des dossiers d’aménagement du territoire, met en avant les points suivants : « Ce qui a été décidé par une loi ne peut être supprimé que par une loi et non par une décision ministérielle. » Ensuite, après avoir souligné que le financement du canal se faisait « sans recours à l’impôt », il conclut : « Ce n’est pas en remettant en cause la politique d’aménagement du territoire, qui a besoin de continuité que la France affrontera dans de bonnes conditions les défis qui lui sont lancés. »

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X