Régions

Flaine Méribel Alpina l’emporte

La vente des remontées mécaniques des stations du Grand-Massif en Haute-Savoie, lancée par le consortium de réalisation des actifs du Crédit Lyonnais, a enfin trouvé son épilogue. C’est Méribel Alpina, filiale de la Compagnie des Alpes (groupe Caisse des dépôts) qui devient le nouveau concessionnaire de la station de Flaine et de Morillon, Samoëns et Sixt, ses satellites.

Pour l’heure, le protocole signé le 11 décembre reste soumis à l’autorisation du ministère de l’Economie et des Finances et à l’accord du conseil général de Haute-Savoie, attendus courant janvier. La transaction, via un transfert d’actions dont le montant n’est pas communiqué, porte sur un parc de 80 remontées mécaniques.

Le P-DG de Méribel Alpina envisage d’investir 200 millions sur quatre à cinq ans

André Surelle, P-DG de Méribel Alpina, très satisfait de « cette croissance externe significative » – il double son chiffre d’affaires qui passera à 200 millions de francs environ -, estime à « 200 millions de francs sur quatre à cinq ans l’investissement nécessaire à la remise à niveau de ce parc ». Quant aux actifs immobiliers, ils font l’objet d’une seconde procédure.

« On ne s’en désintéresse pas quand on exploite des remontées », précise André Surelle, soucieux de disposer de lits existants ou à venir dans les stations pour exploiter au mieux ses remontées.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X