Edito

FISSION NUCLÉAIRE

La conception d’une habitation est le métier de base de l’architecte.

« Ce qui se passe dans un logement est plus complexe que la fission nucléaire car moins maîtrisable. L’architecte est justement là pour rendre possible ce qui n’est pas maîtrisable », déclarait Frédéric Borel le 16 février, lors d’une matinée consacrée au logement à la Cité de l’architecture. Et Anne Lacaton de renchérir : « L’habiter ne concerne pas seulement les quatre murs de la cellule du logement, mais tout ce qu’il y a autour : jardins d’hiver, loggias, locaux pour le linge ou les vélos… tout ce qui peut donner plus de liberté, de confort, de plaisir et même, de luxe. » Habiter un lieu, cette expérience humaine fondamentale, devrait offrir à tous des conditions d’épanouissement, d’apaisement et de ressourcement. On en est loin.

Car le rôle de l’architecte dans le logement se...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 267 du 15/03/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X