Enjeux Bois énergie

Finoptim récolte des fonds pour aviver sa flamme

Mots clés : Bois - Energie renouvelable

La jeune pousse iséroise Finoptim, spécialisée dans le chauffage au bois innovant, vient de boucler sa première levée de fonds de 1,3 million d’euros. Elle espère pouvoir ainsi donner un coup d’accélérateur au développement de ses innovations. Créée en septembre 2013, cette start-up a développé deux produits brevetés et soutenus par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) : un insert ouvert qui diminue de 80 % les émissions de particules fines et une cheminée ouverte très haute performance.

Deux entités ont participé au tour de table : CM-CIC Capital Privé (groupe Crédit mutuel) et la société de gestion Kreaxi (ex-RAC Rhône-Alpes Création). Avec cet argent, les deux fondateurs, Baptiste Ploquin et David Lépiney, âgés respectivement de 30 et 29 ans, espèrent doubler la production pour atteindre 400 unités en 2017, faire grimper le chiffre d’affaires de l’entreprise de 360 000 euros en 2016 à 1 million d’euros en 2017, et passer de 7 à 12 salariés. La production est réalisée dans les locaux de Finoptim à Fontaine, en Isère, département alpin concerné par la problématique des pics de pollution largement provoqués par des chauffages au bois non performants.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X