Autres

Fiche pratique Technique géothermie n°1 Introduction Fonctionnement d’une PAC géothermique

Mots clés : Energie renouvelable

Principe

Une pompe à chaleur géothermique (en mode chauffage) prélève de l’énergie dans un milieu à faible température (le sol sur le schéma ci-contre) et elle restitue cette énergie dans un autre milieu à une température plus élevée (ici, l’intérieur de la maison).

Définition de la géothermie

À partir de 5 à 10 m de profondeur, la température du sol est quasiment indépendante des conditions climatiques extérieures.

Dans le cas des capteurs géothermiques à faible profondeur, par exemple les capteurs horizontaux, la désignation de « géothermie » est donc quelque peu abusive, étant donné que la chaleur prélevée du terrain provient essentiellement de l’énergie solaire ou du ruissellement d’eau de pluie mais très peu des profondeurs de la croûte terrestre. On pourra alors qualifier ce système de « géosolaire ».

Dans le cas des sondes géothermiques verticales avec des profondeurs typiques de 50 à 100 m, une bonne partie représente de la « géothermie » dans le vrai sens du terme. Cependant, il n’existe pas de règle particulière permettant de différencier les parts de l’énergie provenant de la géothermie et de celles issues des conditions climatiques.

Pour des raisons de simplicité, il a été convenu généralement la définition de la géothermie comme le prélèvement des calories sous la surface solide de la terre, incluant donc tout système intégré dans le sol, quelle que soit sa profondeur.

Configuration des échangeurs géothermiques

Le sol étant...

Vous lisez un article de la revue Journal du chauffage n° 182 du 10/06/2011
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X