Régions Sarthe

Festival des « petites machines à habiter »

>Le 4 e  Festival des « petites machines à habiter », un concours d’idées orchestré par le CAUE de la Sarthe, a reçu 101 propositions. Objet du concours : « Rhabiller » un pavillon de 1979, pour mieux l’isoler et l’embellir. Le jury a décerné le premier prix à deux architectes nantais, Anne-Sophie Coué et Stéphane Mauget. Leur idée : utiliser la circulation maîtrisée de l’air dans un « manteau » ; les murs et la toiture primaires, recouverts d’un isolant en laine de mouton, sont protégés par une membrane élastomère noire étanche. Une seconde peau en textile composite recyclable transparent est fixée par boutons sur une ossature aluminium, laissant ainsi passer l’air en bas et autour. Coût évalué : 43 000 euros hors options.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X