Technique et chantier

Faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite

Mots clés : Accessibilité - Information - communication - événementiel - Produits et matériaux - Second oeuvre

? L’exigence d’accessibilité aux personnes handicapées ou à mobilité réduite (PMR) des balcons, loggias et terrasses des bâtiments d’habitation collectifs conduit de plus en plus de fabricants à proposer un ou plusieurs produits de leurs gammes répondant aux contraintes réglementaires. Rappelons que «la largeur minimale de l’accès doit être de 80cm et que la hauteur du seuil de la menuiserie doit être inférieure ou égale à 2cm afin de minimiser le ressaut dû au seuil de la porte-fenêtre, la hauteur du rejingot devant assurer la garde d’eau nécessaire pour éviter les infiltrations d’eau dans les ouvrages». Pour répondre à ces exigences, les fabricants ont mis au point des menuiseries à seuil bas, inférieur ou égal à 2cm. C’est le cas par exemple de la baie coulissante à ouvrant caché Lumeal Minimal de Technal qui dispose d’un dormant adapté aux PMR ou du coulissant Wicslide 65 à seuil PMR de Wicona. Schüco, de son côté, a apporté des améliorations techniques à l’ensemble de ses coulissants, portes et portes-fenêtres à frappe. La gamme de portes-fenêtres AWS à seuil PMR est la première de l’industriel à être homologuée par le CSTB, qui a par ailleurs délivré plusieurs autres Avis techniques sur le sujet.

Motoriser l’ouvrant des portes

Même solution pour les portes. Ainsi, les nouvelles portes en bois de Millet sont assemblées sur un seuil en aluminium à rupture de pont thermique de 2cm de hauteur en standard. La faible hauteur du seuil des menuiseries est une condition nécessaire mais pas suffisante pour faciliter l’accès des personnes handicapées aux «prolongements extérieurs des logements». L’équipement de préhension de la porte-fenêtre doit être accessible à une personne en fauteuil roulant et la manœuvre d’ouverture/fermeture doit se faire sans effort, assis ou debout. D’où la nécessité de positionner la poignée entre 0,90m et 1,30m du sol fini. Ce qui impose une contrainte technique puisque l’existence d’un point d’appui plus bas peut poser le problème de l’engagement des gâches. Pour simplifier la manœuvre, la motorisation de l’ouvrant est une solution de plus en plus proposée qui va dans le sens d’une amélioration du confort d’utilisation pour tous. Ainsi, le coulissant ASS39SC Tip Tronic de Schüco est un ensemble à deux vantaux motorisés dont le déplacement s’effectue par pression sur un bouton situé sur le montant ou par télécommande. –

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X