Actualité

«Face aux entreprises publiques locales, l’Union européenne est partagée : éviter le tout privé, et donc la suppression de certains services généraux non rentables, tout en veillant à ne pas créer de situations de monopoles. »

Monika Wulf-Mathies, commissaire européen chargé de la politique régionale et de la cohésion, au congrès de la Fédération nationale des sociétés d’économie mixte, le 5 décembre à Strasbourg

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X